Actualités récentes

La société civile de Tozeur discute et se concerte autour du Projet phosphate du Djérid

Dans le but de rassembler toutes les parties prenantes du Projet phosphate du Djérid, une réunion de coordination a été organisée au Bureau régional du PASC à Tozeur le 5 janvier 2016.

Les 11 représentants de la société civile présents étaient à la fois désireux de dynamiser l’activité économique et le marché de l’emploi, et septiques quant à l’expansion des conflits sociaux de la Compagnie des Phosphate de Gafsa, la pollution environnementale  et la dégradation du secteur du tourisme oasien. Les discussions ont essentiellement porté sur :

-La nature de la technologie qui sera utilisée lors de l’exploitation

-Les ressources en eau qui seront utilisées

-L’impact du projet sur l’environnement, la santé et le tourisme

-La stratégie de la gouvernance et de l’administration

Les acteurs de la société civile, les partis politiques, les députés à l’ARP de la région, les administrations régionales, des représentants de la Compagnie des Phosphate de Gafsa (CPG) ainsi que des experts nationaux en études d’impact seront conviés à une prochaine réunion, prévue pour le 13 février 2016. L’objectif étant de développer davantage les différents points susmentionnés et de permettre aux parties prenantes d’avoir plus d’éclaircissements à ces sujets.

Rappelons que cette initiative a été déclenchée à la suite de l’atelier du 27 décembre 2015 au  PASC – Tozeur où une dizaine d’activistes de la société civile de la région  se sont réunis en vue de discuter autour des décisions annoncées  par le Conseil ministériel du 25 décembre 2015 à Tozeur. Ces décisions avaient porté principalement sur le démarrage des études de faisabilité pour l’exploitation des phosphates du Djérid  par la CPG.