Actualités récentes

Sidi Bouzid – « Sadik Echabéb »: un espace à faire renaitre, mais pas que!

« Sadik Echabéb » est un espace basé à Sidi Bouzid depuis 2015 qui œuvre pour la construction de l’identité tunisienne dans plusieurs domaines à savoir la lutte contre le cancer du sein et la violence de la femme, le dialogue au sein de la famille et les problèmes liés à l’adolescence ainsi que l’instauration d’une éducation sexuelle chez les jeunes. Il est sous la tutelle de l’Office national de la famille et de la population (ONFP).

Malgré son potentiel, l’espace « Sadik Echabeb » reste méconnu des associations opérant dans la thématique de la jeunesse. En effet, il n’est pas présent dans tout le territoire tunisien et ne couvre même pas la totalité des délégations de Sidi Bouzid. Afin de remédier à ce constat, un débat a été organisé par le point focal du PASC à Sidi Bouzid, le 19 août 2016 au local de l’Association Méditerranéenne pour le Développement en Tunisie à Sidi Bouzid.

On pouvait compter parmi les participants, des représentants de l’ONFP, des représentants de Médecins du monde et 10 OSCs œuvrant dans le domaine de la jeunesse.

L’ONFP de part son statut veille à la mise en place d’une approche globale et moderne afin de contribuer à la construction d’une identité nationale sur des bases saines et libres. Afin d’y parvenir, l’office national a instauré une stratégie nationale de lutte conte les fléaux de la société comme l’addiction aux drogues et la violence. L’espace exerce également un encadrement médical et psychologique en tout anonymat permettant ainsi d’instaurer un climat de confiance chez les jeunes.

Les représentants de l’ONFP ont pour l’occasion exposé des statistiques relatives aux  services promulgués dans divers domaines d’intervention entre 2014 et 2015 :

-Augmentation de 40 % de l’implication dans le domaine sanitaire et pénitentiaire;

-La culture et l’éducation ne dépassent pas les 14% du total des services;

-Diminution de 2% dans les services dédiés aux jeunes à Sidi Bouzid (de 13838 à 13514);

Selon les OSCs présentes à la réunion, l’office devraient fournir davantage d’effectifs dans les services médicaux spécifiques (lecture des mammographies) et multiplier les caravanes de sensibilisation et d’encadrement dans les zones d’intervention.

Vu les similitudes dans les champs d’actions, des possibilités de collaboration entre les parties prenantes à la réunion (ONFP, OSCs de la région, Médecins du monde et les collectivités locales) ont été envisagées. Un accord a été signé avec le Commissariat Régional de la  Famille et de la Population sur la  rédaction d’un plan d’action participatif qui sera intégré dans la programmation de l’espace.

download_img

Laisser un commentaire