Actualités récentes

Sfax – Combattre toutes les violences faites au femmes, des plus visibles au plus insidieuses

A l’initiative de la section de Kerkennah de l’association Moussawat, appuyée par la Maison de la culture et par le Programme d’Appui à la Société Civile (PASC), un atelier sur le thème « Combattre la violence faite aux femmes », s’est tenu dimanche 18 décembre 2016 au Centre de formation et d’apprentissage de Remla à Kerkennah avec pour objectifs d’attirer l’attention sur la gravité et l’ampleur du phénomène et de favoriser le débat public dans le but de changer les mentalités et les pratiques discriminatoires à l’égard des femmes.

Animé par Madame Najoua Baccar, membre de la section de Sfax de  l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), l’atelier a donné lieu à une réflexion sur toutes les formes de violences faîtes aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses.

Les échanges ont porté sur les multiples aberrations du code pénal. Certains articles, inspirés d’un temps révolu sont en inadéquation totale avec les conventions internationales de protection de l’enfance et de lutte contre les violences faites aux femmes, ratifiées par la Tunisie et avec les avancées du pays mais dont la survivance est omniprésente.

Les participantes ont entre autres recommandé la nécessité de réviser les articles du code pénal pour qu’ils soient en conformité avec les conventions ratifiées par la Tunisie ainsi qu’avec l’esprit de la Constitution de 2014 et d’intensifier les actions de formation et de sensibilisation des professionnels concernés par la problématique des violences faites aux femmes, en particulier, les policiers, les magistrats et les médias, afin de briser l’engrenage des violences.

download_img

Laisser un commentaire