Actualités récentes

Appui socio-économique aux agricultrices et agriculteurs de la localité de Noueji

 « Dans le petits pots les meilleurs onguents »  

Le Ministre de l’agriculture inaugure le lancement d’un mini- projet financé par le PASC : 

 « Appui socio-économique aux agricultrices  et agriculteurs de la localité de Noueji »

 Mardi 10 janvier 2017 a eu lieu l’inauguration du projet « Appui socio-économique aux agricultrices  et agriculteurs de la localité de Noueji » en présence du Ministre de l’agriculture, M. Samir Bettaieb, du gouverneur de  Sousse, de hauts responsables administratifs locaux et régionaux, d’agriculteurs de la région et d’acteurs de la société civile. Cette journée si particulière s’est déroulée dans un terrain vague à Noueji à la délégation de Sidi Héni (Sousse).

Ce projet financé par le PASC dans le cadre de son appel à propositions lancé en 2016 et doté d’un montant de 8500 euros (seulement !), est mené par l’Association de Recherche et Etudes sur la Mémoire de Sousse- AREMS- qui travaille en étroite collaboration avec le CRDA (Commissariat Régional de Développement Agricole) et l’association ACEO. Le projet a pour objectif de contribuer efficacement à l’amélioration de la situation socio-économique des agricultrices et agriculteurs de la localité de Noueji à Sidi Héni(Gouvernorat de Sousse) par la création d’un périmètre irrigué. Le bénéficiaire final de ce projet étant le Groupement de Développement agricole – GDA- « Ayem El Yassamine».

Plus particulièrement, le projet vise à introduire des pratiques de l’agriculture semi-intensive, en remplacement du système extensif par la création d’un périmètre irrigué sur une superficie de 25 Ha au profit de 30 bénéficiaires directs.

Tout en respectant la répartition des tâches, les associés et les différents intervenants sur le projet s’entraident à mener le projet à une bonne fin. D’ailleurs, grâce à l’aide du CRDA, AREMS a réussi à contracter les travaux de creusage dès la première semaine de janvier 2017.

Le projet Noueji une fois réalisé, pourrait être reproduit dans d’autres localités de la région ou même dans d’autres régions du pays. Le CRDA veut réaliser ce projet pour faire une irrigation complémentaire  dans d’autres régions et l’introduire dans le plan de développement stratégique  2016-2020 de la région Sidi Héni.

Les membres du GDA et les agriculteurs concernés par le projet ont exprimé leur grande satisfaction pour le projet qui répond à leur grand besoin en eau et va leur permettre d’accroitre de manière consistante leur production et par suite leurs revenus.

Le délégué de Sidi Héni  et certains autres acteurs institutionnels de la région proposent vivement de participer et d’aider en cas de besoin durant l’exécution du projet.

 Pour donner un aperçu précis du projet aux quelques 150 personnes présentes, une installation pilote a été érigée sur le lieu de l’activité. C’est ainsi, qu’une turbine à eau alimentée par une source d’énergie verte (panneaux photovoltaïques d’une capacité de 900 Watts) a été présentée sur le lieu du forage du projet. Ladite activité de forage a été activée à Noueji, le jour-même de l’inauguration. Pour atteindre la nappe d’eau profonde (80m au dessous du seuil de la mer), il faudra compter une semaine entière de creusement. A la fin de cette période, les pompes seront activées et  les bénéficiaires finaux (La GDA bénéficiaire) pourront bénéficier de l’eau pour irriguer les terres agricoles.

Le Ministre de l’agriculture a pris conscience de l’importance d’une telle initiative, de ses effets bénéfiques sur la population locale, et c’est en échangeant sur les caractéristiques techniques avec AREMS, les agriculteurs du coin et les techniciens, qu’il a pu prendre la mesure de l’apport de ce projeten tant qu’innovation sociale. Il est à espérer que cette bonne pratique aura un écho et une résonance favorable sur les preneurs de décision nationaux et régionaux, car la demande de dupliquer l’expérience est grandissante.

 download_img

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire