Actualités récentes

Le PASC accompagne la création de 3 nouveaux réseaux !

Mise en place d’un premier réseau informel PASC à Mahdia

Dans le cadre de l’appui et le renforcement des capacités de la société civile, le point focal du PASC à Mahdia a organisé une première réunion avec des associations  pour mettre en place un réseau informel PASC sur tout le territoire du  gouvernorat et ce, le 7 janvier 2017 au local de l’association de sauvegarde de la Médina.

Le gouvernorat de  Mahdia a connu durant les derniers mois la naissance de deux réseaux associatifs : le réseau « Mahdia 2030 » qui a pour objectif de mettre une stratégie pour le développement durable et la valorisation du Grand Mahdia et le réseau « Un dinar pour équiper l’hôpital à la délégation de la Chebba ». A cela, s’ajoute la création d’une association régionale nommée FODD (Forum de développement et démocratie) à la délégation d’El Jem. De ce fait, le point focal du PASC à Mahdia a pris contact avec les représentants de ces réseaux ainsi qu’avec l’organisation ATIDE, l’association d’essor de l’étudiant chebbien, les facilitateurs du PIC et d’autres activistes. L’objectif était de regrouper la société civile avant de lancer une série de formations et de sessions de travaux collectifs pour renforcer leurs capacités et stimuler le partage de leurs savoirs et expériences associatives.

Les discussions lors de cette réunion, tournaient essentiellement sur l’importance du réseautage et son efficacité dans le travail associatif et au niveau du développement de la société. M. Hassen Ben Abdallah, jeune facilitateur, considère que le gouvernorat de Mahdia est réellement une zone d’intérieur qui porte le nom d’une zone côtière. Selon lui, la société civile doit se réunir pour qu’elle soit  une force de proposition qui pousse vers un changement positif de la situation du gouvernorat. Mme Gamra Mkacher, présidente d’ATIDE Mahdia, affirme l’idée de Hassen en ajoutant que le réseautage a beaucoup d’avantages et qu’il garantit aux associations la présence dans les réunions avec les acteurs publics et par conséquent, le droit à la prise de décision au niveau régional et national.

Les participants se sont mis d’accord sur le fait que le réseau restera informel tout en gardant la même motivation et en essayant de réfléchir sur les outils de communication tels que la création d’un groupe sur le réseau social Facebook qui pourrait faciliter l’échange et même réunir un maximum d’activistes du gouvernorat .

Le PASC lancera, dans les plus proches délais,  une série de formations et de sessions de travaux collectifs tout en visant l’agrandissement de ce réseau qui restera ouvert aux associations ainsi qu’aux autres initiatives de la société civile.


 

« L’union des associations des jeunes de Gabès » voit le jour

Jeudi 19 janvier 2017, un nouveau réseau associatif a vu le jour à Gabès avec l’accompagnement du PASC. Il s’agit du réseau « L’union des associations des jeunes de Gabès » qui regroupe 9 associations qui travailleront en partenariat sur le renforcement des capacités de la société civile de la région et sur la promotion des activités menées en collaboration avec les acteurs publics.

Les associations membres:

– Association « Youth technology »

-Association de Développement Sans Frontière  ZARAT

-Association Ghodwa Khir

-Association pour la promotion de l’enfant en milieu rural Manzel Elhabib

Association Soutcom

-Association Wassam

-Association Rooya

-Association Jabbali

-Club Lame Chamel  Gabès

Notons que la constitution de ce réseau vient à la suite d’une rencontre organisée par le point focal du PASC de Gabès entre la nouvelle association « Ghodwa Khir »  et d’autres associations œuvrant dans le domaine de la jeunesse le 8 janvier 2017. Il s’agit d’un café associatif qui visait la promotion et la présentation de cette association aux autres représentants de la société civile de la région. Les discussions entre les participants ont abouti à la création d’une structure qui les réunit pour optimiser leurs efforts et les renforcer davantage. 


Lancement du réseau des associations engagées dans le développement durable RAEDD- Kairouan                     

Pour célébrer l’anniversaire de la révolution du 14 janvier 2011, les associations environnementales de la région de Kairouan ont été invitées à une rencontre-débat organisée par le point focal du PASC à Kairouan. Cette rencontre a vu également la participation des représentants du réseau »فايقين لبيئتنا »  notamment M.  Slimen Ben Youssef, le coordinateur.

Cette initiative a eu pour objectif, d’abord de dresser un état des lieux sur la mission de la société civile environnementale, qui s’est révélée relativement difficile à concrétiser face à des questions environnementales qui occupent de plus en plus une place croissante tant au niveau national qu’au niveau régional et local et ensuite d’échanger sur d’éventuelles collaborations associatives.

Cette réunion s’est déroulée d’une manière dynamique, à commencer par un tour de table de présentation des expériences par domaine d’intervention, tels que : la protection des ressources naturelles, l’économie verte, le développement local, l’éducation citoyenne, l’éco tourisme, etc. Cela a permis de passer en revue les différentes expertises et le potentiel de chacun avant d’aborder la possibilité de réseautage associatif dans le but d’optimiser les efforts de ces associations pour mieux agir et plaider sur les questions de l’environnement en tant que facteur de développement. Cette nouvelle approche contemporaine s’impose, et constitue la vision même du réseau qui a été longuement débattue. En effet, le développement durable devrait être centré sur les personnes tout en demeurant en harmonie avec l’environnement.

Les participants ont suggéré de procéder à la sélection du comité de pilotage(CP), composée de 8 personnes représentantes d’associations adhérentes au concept et ont sollicité l’appui du PASC dans le processus de lancement de ce réseau ainsi qu’à travers des formations de tout genre fournies par le programme.

La prochaine rencontre du CP est fixée pour le samedi 21 janvier 2017 au siège de l’association APNEK à la quelle sera invitée le point focal du PASC.

download_img

Laisser un commentaire