Actualités récentes

Lancement du Réseau Informel des Femmes de Kairouan RIFKA

Dans le cadre de ses activités de réseautage et de renforcement de liens entre les composantes de la société civile, le point focal du PASC de Kairouan a organisé un cercle de débat sur les possibilités de créer un collectif d’associations féminines de la région de Kairouan. La rencontre a eu lieu au local de l’association des femmes démocrates de Kairouan le 28 janvier 2017 et a rassemblé un dizaine d’associations féminines ou présidées par des femmes telles que l’UNFT Kairouan, Sawa Med, les anciens de l’école de l’enfance de Carthage Dermech, l’organisation Mousawat, l’Association Tunisienne des sages femmes, l’association de citoyenneté  et de développement de Hafouz et l’ATFD.

L’objectif était de permettre aux participantes d’échanger et de présenter leurs points de vue sur la notion de travail en collectivité. L’échange d’expériences et les discussions ont pu dégager des potentialités de collaboration, grâce à l’expertise en matière de communication, au savoir faire acquis et surtout à la richesse au niveau des approches adoptées des différentes participantes. En effet, les spécificités de la cible « Femme », et les diverses difficultés que rencontrent les associations ont constitué le point de départ pour créer une plateforme d’échange et de partage entre les associations présentes.

Les participantes se sont mis d’accord sur les étapes de la création d’un réseau informel de femmes de Kairouan, qu’elles ont dénommé « RIFKA », constitué par les associations présentes qui ont d’ores et déjà choisi la coordinatrice du réseau tout en proposant des actions prioritaires inspirées des besoins communs identifiés (le cycle de projet, le recrutement et fidélisation des adhérents, recherche de financement, etc…)

De son côté, le PASC s’est engagé à appuyer ce processus à travers  son accompagnement dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme de renforcement de capacités au profit des membres de ce réseau.

download_img

Laisser un commentaire