Actualités récentes

Aperçu sur les obstacles et problématiques rencontrés par la jeunesse tunisienne dans les régions

L’implication des jeunes dans les élections municipales, plus qu’une priorité à Béja

Le point focal du PASC de Béja a organisé à un atelier sur « la participation des jeunes dans l’élection municipale » et ce, le 21 février 2016 au local de la municipalité de Béja. L’objectif était de réaliser un diagnostic sur la faible participation des jeunes dans les élections municipales.

En présence de 24 participants, un tour de table a permis de faire ressortir les causes de la faible participation telles que :

  • L’absence de confiance vu la situation politique du pays.
  • La faible chance des listes indépendantes puisque les partis politiques ont commencé depuis longtemps la préparation de leurs listes.
  • L’idée que la présence des jeunes dans les élections municipales n’est autre qu’une formalité puisqu’elle est imposée par la loi.
  • Le manque d’expérience et la frustration des jeunes.
  • La démotivation des jeunes pour participer aux élections (ils ne voient aucun intérêt).
  • Le manque d’information et la méconnaissance des jeunes du travail municipal
  • Le manque d’engagement des jeunes dans la vie sociale.
  • La faible communication existante entre les jeunes/ administration et les jeunes/ société civile.

Ce diagnostic a permis d’avoir un débat très riche et fructueux entre les 24 présents, ce qui a fait ressortir les recommandations suivantes:

  • La réalisation de campagne de sensibilisation pour l’incitation des jeunes à s’inscrire dans la base de données de l’ISIE et à voter (dans les écoles, lycées, avec les ONG).
  • L’organisation de formations au profit des jeunes dans le domaine DU travail municipal avec des simulations.
  • La création d’un réseau informel pour la réalisation d’un plan d’action encourageant les jeunes à voter avec l’implication des médias et des personnages publics tels que les artistes connus.
  • La réalisation d’une stratégie de communication adaptée aux jeunes (exemple : réaliser un micro- trottoir).
  • La formation des OSCs en médias sociaux.
  • L’organisation d’événements impliquant toutes les délégations de Béja.

Les jeunes de Gafsa s’activent et sollicitent le ministère de la jeunesse et du sport pour l’intérêt de leur région

Une délégation du ministère de la jeunesse et du sport à leur tête leur secrétaire d’Etat Mme Faten Kallel a rencontré une cinquantaine de jeunes de Gafsa au local du PASC-Gafsa et ce, le 18 février 2017.

Cette rencontre vient à la suite de plusieurs demandes formulées par ces jeunes aux représentants du ministère afin de discuter des certains points prioritaires relatifs aux jeunes de la région tels que :

-La nécessité de faire participer les jeunes en ouvrant les espaces et de leur accorder plus de postes de leadership dans les organisations;

-Le rôle du jeune dans l’organisation d’évènements et d’activités ainsi que les difficultés qui peuvent être rencontrées suite aux procédures bureaucratiques;

-Le manque de stades de sport aménagés en plus de la fermeture des maisons de jeunes à El Guettar et M’dhila;

-L’inefficacité des programmes de développer le leadership chez les jeunes;

-La reprise de l’initiative de la « carte jeune »

-La nécessité de visites régulières de la part du ministère dans toutes régions sans se limiter aux délégations;

-La nécessité de consacrer des programmes aux personnes aux besoins spécifiques;

-L’importance des sports individuels et la proposition de créer un institut des arts martiaux;

-L’appui des animateurs grâce à un redoublement d’efforts en termes de formation ;

-L’absence d’appui matériel aux associations sportives scolaires et universitaires;

– L’importance et la promotion des sports féminins;

-L’organisation de programmes de divertissements estivaux et la facilitation des procédures entre les associations et les commissariats;


Les obstacles rencontrés par les jeunes étudiants et militants de la société civile au cours de l’année universitaire et post-diplôme

Le point focal du PASC de Gabès a organisé un atelier sur les obstacles rencontrés par les jeunes étudiants et militants de la société civile au cours de l’année universitaire et après l’obtention du diplôme.

Parmi les points abordés :

  • Le renforcement des capacités des clubs universitaires en termes de techniques de communication.
  • Le renforcement des capacités des étudiants et des jeunes chômeurs en termes de rédaction et soumission de projets de fin d’études.
  • La recherche de sources de financement de projets.
  • Le manque de communication entre les jeunes entrepreneurs.
  • La méconnaissance des associations opérant dans la thématique de la jeunesse sur les procédures administratives routinières.

Les participants ont exprimé le souhait de renforcer leurs capacités en techniques de communication et sur les procédures administratives et fiscales des associations.

download_img

Laisser un commentaire