Actualités récentes

A la Une du mois de mai

Sfax

Les chauffeurs de louages : premiers maillons de la chaîne de secours

Formation au premiers secours au profit des conducteurs de transport en commun d’Agareb 

L’engagement citoyen des médecins exerçant autant dans le secteur public que le secteur privé et des professionnels de la santé est au cœur des actions initiées par l’Association Santé et Environnement de Sfax (ASE).

Dans le cadre du projet « Sauver une vie, ça s’apprend » s’est tenue dimanche 7 mai 2017 à la Maison des Jeunes d’Agareb une journée de formation au premiers secours au profit de 20 conducteurs de transport en commun (louages qui se distinguent par leurs bandes bleue), reliant la ville d’Agareb située à la ville de Sfax. Il est à noter que ces conducteurs assurent depuis de nombreuses années de manière tout à fait bénévole le transport des personnes atteintes d’insuffisance rénale qui doivent avoir recours à un traitement de «suppléance» appelé dialyse.

Cette formation vise à doter ces chauffeurs de compétence qui leur servira en situation d’urgence si un de leur client malade fera une complication lors de son transport (saignement, essoufflement ou un arrêt cardiaque). A l’issue de cette formation, les chauffeurs participants sont capables d’exécuter correctement les gestes de premier secours destinés à :

  1. Protéger la victime et les témoins.
  2. Alerter les secours d’urgence adaptés.
  3. Empêcher l’aggravation de l’état de la victime et préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours.

Le cadre logique de ce projet a été développé dans le cadre de deux ateliers tenus à la Faculté de Médecine de Sfax et animés par le coordinateur du PASC à Sfax (le premier a eu lieu le 24 février et le second le 5 mai 2017). La mise en œuvre du projet a nécessité la mobilisation d’une dizaine de médecins universitaires et de moniteurs de secourisme, le soutien de la Faculté de Médecine de Sfax, de l’Institut Supérieur des Sciences Infirmières de Sfax, la Municipalité d’Agareb, le GMG (Groupement de maintenance et de gestion de la zone industrielle d’Agareb) et de plusieurs acteurs privés notamment la Pâtisserie Le Régal, le Laboratoire Saiph et la direction régionale des Assurances AMI à Sfax.


Sidi Bouzid

Formation en formulation de projets au profit de la société civile de Sidi Bouzid

La plateforme participative « Médecins du Monde Sidi Bouzid » a organisé en collaboration avec PASC-Gafsa une formation/ action sur le montage de projets et ce, le 5 mai 2017. Assurée par le point focal du PASC de Sidi Bouzid M. Aymen Hajlaoui, cette formation a été une occasion de présenter les lignes directrices de l’appel à propositions des deux plateformes « Santé reproductive » et « Gouvernance en système de santé » à une vingtaine d’associations de Sidi Bouzid.

Rappelons que « Médecins du Monde » mène un projet intitulé démocratisation des soins et des services de santé pour les populations tunisiennes de deux régions socio économiquement défavorisées en Tunisie à savoir Gafsa et Sidi Bouzid. D’une durée de 36 mois, ce projet vise l’encouragement de la participation constructive et structurée des organisations de la société civile et la contribution à l’amélioration de l’accès à des soins de santé de qualité dans les deux gouvernorats.

 


Gafsa

Formation en gestion administrative et financière au profit des dirigeants des groupements des eaux

Dans le cadre du plan de travail élaboré par le Conseil régional de Gafsa qui vise à établir des stratégies effectives pour l’avancement de divers secteurs, une session de formation au profit des dirigeants des groupements des eaux a été organisée par PASC-Gafsa et ce , le 4 mai 2017 au local du programme à Gafsa.

Assurée par le point focal du PASC de Sidi Bouzid M. Aymen Hajlaoui, la formation a été organisée en collaboration avec le Commissariat régional du développement agricole de Gafsa rassemblant une vingtaine de représentants des groupements des eaux.

L’article 24 de l’année 2004 portant sur les groupements de développement dans le secteur de l’agriculture et de la pêche a appuyé la nécessité de structurer et de réunir les agriculteurs au sein de structures liées au développement.

En effet, le secteur agricole en Tunisie repose essentiellement sur la petite agriculture, d’où l’importance des groupements des eaux qui jouent un rôle de sensibilisation et d’information sur la consommation des ressources hydrauliques.

Et c’est dans cette perspective et dans le cadre de l’appui et le renforcement des capacités des groupements des eaux , qu’a été organisée cette session de formation dont les volets étaient la gestion administrative, financière et le suivi technique au sein de ces établissements.

Les dirigeants ont été formés sur le suivi et l’évaluation selon une série de techniques adaptées, ainsi que les différentes stratégies de résolution de problèmes rencontrés au sein de l’établissement.

A l’issue de cette journée, des recommandations ont émané concernant le renforcement de  l’intervention du commissariat de l’agriculture et des autorités concernées dans la gestion de la maintenance du matériel en plus d’une participation plus effective des commissions régionales chargées du suivi des dépassements.

Rappelons que dans le cadre de ce même partenariat signé entre PASC-Gafsa et le Conseil régional de Gafsa, plusieurs cadres de la municipalité et de l’hôpital de Gafsa ont pu bénéficier de formations sur l’accès à l’information.

 

download_img

 

Laisser un commentaire