Communauté de Pratique

Plateforme d’apprentissage par le partage

Dans le cadre du PASC, un éventail d’outils informatiques sera mis en place organisé autour de la notion de « Communauté de Pratique  (CdP). Au-delà de la dimension mutualisation des connaissances, la CdP assure une interconnexion entre l’espace physique et l’espace virtuelle. La mise en place d’un système informatisé pour échanger les informations et documents entre les OSC peut être enrichie par l’application de la technologie du Web 2.0 afin d’encadrer le travail collectif à partir d’une approche « bottom-up » : les contenus sont fournis par les usagers mêmes, soit les organisations « membres » de la CdP.

La CdP sera, donc, conçue comme une boîte à outils qui offrira des instruments utiles aux OSC pour faciliter leurs activités quotidiennes, ainsi que des modules de formation en ligne fondés sur des outils préexistants d’e-learning. Une interconnexion existe entre les activités réalisées dans un format matériel sur le terrain (formation, accompagnement, échange) et celles menées à l’intérieur de la CdP. Pour participer aux séminaires et ateliers, il faudra avoir complété, au moins partiellement, un ou deux modules en ligne, et ce afin d’ancrer dans les habitudes des OSC l’usage des outils mis à leur disposition.

Cet espace servira aux pratiquants non seulement d’élargir leurs champs de savoir via l’échange et les instruments de formation e-learning, mais également d’avoir un outil de réseautage, de  veille et de suivi permanents sur les actions et les activités menées dans le cadre du PASC.

D’autre part, la CdP représentera un Espace d’Apprentissage Collectif qui prendra la forme d’un espace de partage d’information entre « pratiquants » experts dans un domaine concret qui établissent des liens de travail avec leurs homologues afin d’échanger des solutions aux problématiques partagées. Cet espace permettra de reprendre à son compte l’engouement de la société tunisienne, particulièrement les jeunes, vers les réseaux sociaux, ainsi que l’avantage de traiter avec des acteurs potentiels de la société civile déjà bien présents sur internet, qui a été un moyen ayant grandement contribué au changement politique qu’à connu le pays.

Dialogue et formation auront lieu dans un même Espace d’Apprentissage divisé en multiples espaces spécialisés (selon les axes thématiques développés par le projet). La gestion et l’animation de la plateforme seront assurées par le personnel des Bureaux Régionaux et par un panel d’animateurs choisis au sein des OSC spécialisées dans les différents domaines thématiques. Ces corps de métier représentent de véritables relais pour l’atteinte de nouvelles cibles et la duplication des activités de renforcement de capacités utilisant notamment les réseaux sociaux.